Comment devenir hôtesse de l’air ou steward ?

Pour exercer en tant qu’hôtesse de l’air ou steward, vous devez être titulaire du Certificat de membre d’équipage de Cabine (CCA) et être en possession de l’attestation physique et mentale délivrée soit pas un centre d’expertise médicale, soit par un médecin agréé par la DGAC.

Il faut avoir au minimum 18 ans.
Vous devez passer par une école agréée par la DGAC (Direction générale de l’Aviation civile), comme par exemple l’école sky academy qui va vous préparer pour passer l’examen théorique et l’examen pratique.

La liste des connaissances requises pour les parties théoriques et pratiques est disponible ici :
Arrêté du 26 mars 2013 relatif à la formation initiale pour l’obtention du certificat de membre d’équipage de cabine (CCA)

Le salaire d’une hôtesse de l’air ou d’un steward débutant avoisine 2593 euros nets par mois (Source : salairemoyen.com).
Cependant, il varie suivant la compagnie aérienne ainsi que l’ancienneté du candidat. 92,7 % des contrats d’hôtesse de l’air sont des CDI.

 

Détails des examens :

Épreuve théorique :
Elle comporte un minimum de 70 questions sous la forme d’un questionnaire à choix multiple et qui dure de 1h45. Pour être déclaré reçu, le candidat doit obtenir au moins 75% du nombre maximum de points prévu pour l’épreuve. Les candidats déclarés reçus à l’épreuve théorique reçoivent un certificat d’aptitude valable 24 mois.

Épreuve pratique :
Elle permet de vérifier la capacité du candidat à assurer de manière rapide et efficace la sécurité des passagers, notamment par l’utilisation des différents matériels de sécurité et dans l’exécution des exercices d’aide et de secours aux passagers.

L’épreuve pratique comprend deux parties :
Aspects sécurité (coefficient 2) :
Les candidats doivent démontrer leur aptitude :
– à exécuter des exercices de mise en œuvre de différents matériels ;
– à satisfaire à une épreuve en milieu aquatique.

Aspects médicaux (coefficient 1) :
Les candidats doivent démontrer leur aptitude :
– à gérer des mises en situation d’urgence ;
– à pratiquer les gestes de premiers secours.

Pour être déclaré reçu à l’épreuve pratique, le candidat doit avoir obtenu une moyenne générale supérieure ou égale à 12 sur 20 après application des coefficients ci-dessus.
Toute note inférieure à 6 sur 20 à l’épreuve en milieu aquatique est éliminatoire.
Toute note inférieure à 10 sur 20 à la totalité de l’épreuve sur les aspects sécurité est éliminatoire.
Toute note inférieure à 10 sur 20 à l’épreuve sur les aspects médicaux est éliminatoire.